Le secteur BTP

117 entreprises y ont leurs sièges, 194 emplois sans compter les salariés d’entreprises qui ont leur siège au Hil. Elles n’ont aucun lieu d’accueil de leurs camions-camionnettes qui stationnent sur la rue (surveillance nuit, week end), encombrements de stationnements. A proximité les unes des autres, elles ne bénéficient d’aucune économie d’échelle et d’organisation support. Questions : que fait-on des propositions spatiales faites : l’atelier, un centre des artisans au Blosne, des réflexions sur une plate forme de services communs ? Un groupement d’entrepreneurs à proximité a proposé d’être partenaire collectif pour la promotion, la production, l’exploitation d’équipements sur le Blosne, quel suivi en a été fait ? Quelles places, dès lors que les principes des marchés publics sont respectés, ces entreprises trouveront dans la réhabilitation du quartier ? Comment cela viendra t il en soutien à l’emploi de nos jeunes ?